Faible profondeur de champ Portrait et Emotions
© Amaury Descours

Pour observer notre environnement, tout ce que nous fixons du regard est net. Inversement, s’il y a du flou dans une photo, tout ce qui reste net attire immédiatement notre regard.

Mais lorsque tout les éléments de la photo sont nets, l’oeil n’est plus attiré par le contraste entre flou et net.

Comment pouvez-vous contrôler le flou et le net dans une photo ? Pourquoi avoir un sujet net dans une image floue vous permet d’avoir une photo plus réussie ?

Tout cela concerne la profondeur de champ et son effet sur les émotions de votre photo.

Je vais partager avec vous :

  • comment flou et net créent la sensation de relief
  • ce qu’est la profondeur de champ et ses 2 variantes
  • une introduction à la théorie des émotions
  • les émotions liées à une faible profondeur de champ, et à une grande profondeur de champ
  • comment contrôler la profondeur de champ avec 5 paramètres de prise de vue

Recevez mon livre gratuit Le secret des 8 émotions positives pour réussir ses photos, pour apprendre la photo autrement

Avant de commencer

Réussir ses photos, c’est provoquer en image des émotions les plus fidèles aux émotions ressenties lors de votre prise de vue. Centrée sur la théorie des émotions, j’ai conçu une méthode en 6 étapes pour apprendre la photo d’abord avec ce que vous ressentez.

La profondeur de champ est l’une des principales techniques de prise de vue pour susciter des émotions en photographie.

La prise de vue : le 2e niveau parmi les 6 de techniques photographiques pour capturer et partager ses émotions
Avec ma méthode, la prise de vue est la 2e étape pour capturer et partager ses émotions pour réussir ses photos © Amaury Descours

Comment flou et net donnent la sensation de relief à votre photo

Voir en relief est une capacité innée de notre système de vision. Grâce à nos 2 yeux, nous voyons en “stéréo” sous 2 angles légèrement différents. Avec cette vision croisée, notre cerveau est capable de créer cet effet 3D qui donne du volume sur ce que nous regardons.

Maintenant fermez un oeil. Mettez une main face à vous et avec l’oeil resté ouvert, faites la mise au point sur le bout de vos doigts. Vous verrez alors que ce qui est derrière votre main (l’arrière-plan) est flou. Même si ce n’est pas du vrai relief, notre cerveau sait quand même interpréter cela comme une sensation de profondeur.

Nous pouvons faire la même chose en photographie.

Une photo, c’est une image plate. Même si nous avons 2 yeux, le sujet de la photo nous présente toujours la même orientation même si nous le regardons sous différents angles. C’est l’effet du regard de La Joconde qui vous fixe directement, même si vous n’êtes plus en face du tableau !

Donc en regardant une photo, notre cerveau n’est plus capable de créer un véritable relief. Mais vous pouvez lui suggérer la profondeur.

Avec votre appareil photo, vous pouvez choisir les bons paramètres de prise de vue et jouer sur ce qui est net et sur ce qui est flou. Vous créez un effet de profondeur qui va donner une sensation de relief pour votre photo. C’est la technique de la profondeur de champ.

La profondeur de champ en 2 mots

La profondeur de champ, c’est la zone de netteté qui se trouve devant et derrière le plan de mise au point.

Si vous faites la mise au point sur votre sujet :

  • Une grande profondeur de champ rend alors tous les plans de la photo nets : le sujet comme le premier plan et l’arrière-plan.
  • Une faible profondeur de champ rend alors uniquement le sujet net : le premier plan et l’arrière plan sont (plus ou moins) flous, c’est l’effet de bokeh en anglais.

Une faible profondeur de champ même si elle paraît très esthétique, n’est pas forcément la meilleure profondeur de champ à avoir dans votre photo.

Par exemple, les photos de paysage sont généralement plus réussies, si elles utilisent une grande profondeur de champ qui permet d’admirer tous les éléments figurant dans votre photo.

Dans tous les cas, la bonne profondeur de champ pour votre photo est celle qui évoque les émotions les plus proches des émotions que vous avez ressenties.

Une introduction à la théorie des émotions

Tous les types d’émotion que nous ressentons peuvent se représenter sur une roue avec 8 émotions primaires selon la théorie des émotions de Plutchik. Ces émotions primaires se déclinent en intensités variables (les plus intenses sont au centre) et se combinent en 24 autres émotions grâce aux dyades.

La roue des émotions de Plutchik
La roue des émotions de Plutchik modélise 48 émotions possibles grâce aux dyades primaires, secondaires et tertiaires qui sont des combinaisons des 8 émotions primaires © Amaury Descours

Les émotions liées à une faible profondeur de champ

En choisissant une faible profondeur de champ autour de votre sujet, vous donnez la sensation de relief à votre photo. En mettant en avant votre sujet dans ses meilleures dispositions, les émotions que vous avez ressenties face à lui seront alors renforcées dans votre photo.

Et selon la théorie des émotions, intensifier les émotions, c’est accentuer les émotions du centre de la roue :

  • Extase,
  • Admiration,
  • Terreur,
  • Etonnement,
  • Chagrin,
  • Aversion,
  • Rage ou
  • Vigilance.

Si la profondeur de champ est très faible, votre sujet va devenir omniprésent visuellement dans votre photo, puisque tout le reste sera flou. Mais soyez prudent, cet effet peut être à double tranchant émotionnellement : la moindre imperfection sera encore plus visible.

Si vous avez réussi à capturer de manière très expressive votre sujet, avec les bonnes techniques de prise de vue, potentiellement avec d’autres techniques de composition (la règle de tiers par exemple) et la bonne lumière, alors la faible profondeur de champ va effectivement appuyer vos émotions.

Faible profondeur de champ avec focale longue et grande ouverture de diaphragme
La faible profondeur permet à la fois de comprendre que l’on regarde une chorégraphie d’un groupe de danseuses, tout en mettant en relief la danseuse du fond avec son costume. Les émotions de joie, d’admiration et de ravissement que dégagent cette jeune fille sont ainsi plus fortes. Nikon D800 et objectif Nikkor 70-200mm f/2,8, 200mm, f/2,8, 1/400s, 2200 ISO © Amaury Descours

Par contre, si votre sujet est peu expressif ou dans une disposition peu avantageuse, la prise de vue imparfaite (mise au point imprécise, flou de bougé, etc.), la composition peu affirmée ou absente (sujet centré, etc.) ou avec une lumière ingrate (lumière trop plate, lumière trop dure, etc.), alors vous risquez de créer des émotions négatives :

Recevez mon livre Le secret des 8 émotions positives pour réussir vos photos et apprendre la photo autrement

Les émotions liées à une grande profondeur de champ

En choisissant une grande profondeur de champ, tous les plans de la photo devant et derrière votre sujet seront nets : la sensation de relief sera gommée. Le sujet n’étant plus mis en avant, vous devez alors contrôler les émotions de votre photo avec d’autres techniques de prise de vue, de composition et/ou de lumière.

Grande profondeur de champ avec focale courte grand-angle et faible ouverture de diaphragme pour photo de paysage
Avec une très grande profondeur de champ, tous les plans de la photo sont nets : la statut d’un garuda, les linteaux posés sur l’herbe, les blocs éboulés, le tronc d’arbre. Grâce à une composition en spirale d’or (noeud de la spirale sur la tête du garuda), l’oeil est en mesure d’appréhender toute la profondeur de la scène et de ressentir des émotions comme la sérénité, la curiosité ou le ravissement. Canon 1D mk II et objectif Canon 17-40mm f/4, équiv. 21mm, f/11, 0,8s, 200 ISO © Amaury Descours

Mais trop souvent, une grande de profondeur de champ est plus subie que choisie par le photographe.

C’est particulièrement vraie avec la photographie avec votre smartphone. Comme vous allez le voir juste après, la plupart des smartphones sont en pratique incapables de vous offrir une faible profondeur de champ.

Si vous ne choisissez pas d’autres techniques de prise de vue, de composition et/ou de lumière, votre photo sera perçue comme ratée car trop fade ou trop brouillonne. Cela générera des émotions négatives comme :

Comment obtenir une faible profondeur de champ avec votre appareil

La profondeur de champ est une conséquence physique des lois de l’optique (je vais vous épargner les formules mathématiques !).

Ce que vous devez simplement retenir, c’est qu’une faible profondeur de champ est favorisée par 5 paramètres de prise de vue :

  1. Une grande taille de capteur de votre appareil
  2. Une grande ouverture du diaphragme de votre objectif
  3. Une grande longueur focale de votre objectif
  4. Une petite distance de mise au point entre votre sujet et votre appareil photo
  5. Une grande distance entre votre sujet et l’arrière-plan

Pour mettre en pratique la technique de faible profondeur de champ, lisez cet article : 

Avoir un beau flou d'arrière-plan : les 5 et 1 secrets de la profondeur de champ

Avoir un beau flou d’arrière-plan : les 5 et 1 secrets de la profondeur de champ

Comment obtenir une grande profondeur de champ avec votre appareil

C’est facile, il suffit de faire exactement l’inverse que pour une faible profondeur de champ !

Une grande profondeur de champ est favorisée par ces 5 paramètres de prise de vue :

  1. Une petite taille de capteur de votre appareil
  2. Une petite ouverture du diaphragme de votre objectif
  3. Une courte longueur focale de votre objectif
  4. Une grande de distance de mise au point entre votre sujet et votre appareil photo
  5. Une petite distance entre votre sujet et l’arrière-plan

Pour mettre en pratique la technique de grande profondeur de champ, lisez mon article Avoir un beau flou d’arrière-plan : les 5 et 1 secrets de la profondeur de champ.

Qu’en pensez-vous ?

Voyez-vous l’intérêt émotionnel d’avoir une faible profondeur de champ ? La faible profondeur de champ vous paraît-elle indispensable pour réussir vos photos ?

Laissez-moi votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Mieux, partagez vos photos sur le groupe Facebook de Photo-Vidéo Créative pour qu’avec mon aide et celle des membres de la communauté, vous sachez vous aussi maîtriser les émotions dans vos images !

Continuons ensemble !

Découvrez comment apprendre la photo avec ma méthode en 6 étapes pour réussir vos photos par les émotions : une approche qui parle de vos sensations plutôt que de froides connaissances techniques.

Explorez d’autres techniques de prise de vue qui vous aideront à partager vos émotions en photo.

Ne ratez pas mes futurs articles pour mieux capturer et partager vos émotions en image : abonnez-vous à ma newsletter, Facebook, Twitter ou Instagram !

Vous aimez ce que vous avez lu ? Partagez cet article avec vos proches !

Recevez mon livre Le secret des 8 émotions positives pour réussir vos photos et apprendre la photo autrement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *