Avant de commencer

Pour réussir vos photos, il faut que vous réalisiez pourquoi vous prenez des photos : ce n’est pas seulement pour enregistrer un souvenir mais pour vous remémorer vos émotions. Vous aussi, vous pouvez comprendre ce que sont les émotions et comment les capturer et partager avec vos photos. J’ai conçu une méthode en 6 étapes pour apprendre la photo avec vos sensations plutôt qu’avec la froide technique.

La prise de vue : niveau 2 parmi les 6 de techniques photographiques pour capturer et partager ses émotions

Si vous ne l’avez pas encore lue, commencez par :

Recevez mon livre gratuit Le secret des 8 émotions positives pour réussir ses photos, pour apprendre la photo autrement

Qu’est-ce que la prise de vue ?

Dans ma méthode, la prise de vue est à la fois le choix de votre appareil photo et de son objectif, l’ensemble des manipulations de votre appareil et les réglages techniques faits sur lui qui vont directement influer sur la capture et surtout le contenu de votre image. Attention, ne confondez pas prise de vue et composition : la composition est l’agencement du sujet dans la photo.

Dans la prise de vue, on retrouve ainsi tous les paramètres classiques de la photographie numérique :

  • la taille du capteur qui définit sa surface
  • la résolution du capteur qui définit le nombre de megapixels composant l’image
  • la distance focale de l’objectif
  • la distance de mise au point qui sépare votre appareil photo de votre sujet
  • le temps d’exposition du capteur à la lumière
  • l’ouverture du diaphragme de l’objectif qui module la quantité et la direction de la lumière qui va atteindre le capteur
  • la sensibilité du capteur à la lumière exprimée en unité ISO
  • la stabilité ou le mouvement du boitier de l’appareil photo : photo prise à main levée ou sur un trépied
  • la stabilité optique de l’objectif ou du capteur : si votre appareil dispose de ce type de stabilisation
  • le format de fichier image : JPEG ou fichier brut RAW

Et dans le cas des images JPEG à cause du traitement automatique fait par votre appareil photo :

  • la balance des blancs qui va déterminer ce qui doit être blanc dans l’image
  • le contraste des tonalités claires par rapport aux sombres
  • la saturation des couleurs et l’espace de couleurs (sRGB, AdobeRGB, P3)
  • l’accentuation de la netteté qui met en avant les fins détails de l’image
  • la compression qui impacte la taille du fichier image

Les 6 combinaisons de paramètres de prise de vue influant les émotions

Avant de commencer, un rapide rappel sur les émotions et comment on peut les représenter. La théorie des émotions de Plutchik reconnait 8 émotions primaires et des combinaisons de celles-ci pour former d’autres émotions.

La roue des émotions de Plutchik
La roue des émotions de Plutchik modélise 48 émotions possibles grâce aux dyades primaires, secondaires et tertiaires qui sont des combinaisons des 8 émotions primaires © Amaury Descours

Voyons maintenant les combinaisons de paramètres de prise de vue influent sur les émotions de votre photo.

1. Les paramètres de l’exposition

Le temps d’exposition, l’ouverture et la sensibilité ISO ont un effet direct sur l’exposition, donc sur la luminosité générale de la photo : normale, sombre (sous-exposée) ou claire (sur-exposée).

Découvrez ce qu’est l’exposition et ses effets sur les émotions dans cet article :

3 prises de vue avec 3 expositions différentes

L’exposition et vos émotions : comment ouverture, vitesse et sensibilité contrôlent la luminosité de votre photo

Découvrez comment l’exposition participe au développement de la tonalité de votre photo et exprime des émotions dans cet article :

Développer la tonalité de votre photo pour souligner vos émotions

Développer la tonalité de votre photo pour souligner vos émotions

2. Les paramètres qui figent ou font bouger une photo

Le temps d’exposition, la stabilité ou le mouvement du boitier photo, la stabilité optique ont un effet direct sur ce qui est figé ou bougé.

Une photo qui fige parfaitement une personne en train de sauter pourra exprimer de la joie.

Une photo qui capture les bougés d’une personne de dos en train de courir pourra évoquer la peur si elle semble fuir.

3. Les paramètres de champ de vision

La focale et la taille du capteur ont un effet direct sur le champ de vision. Ce dernier intervient dans les possibilités de cadrage pour votre composition : cadrage serré ou cadrage large.

Un champ de vision très ouvert permet un cadrage large d’un paysage et évoquer par exemple de la curiosité (confiancesurprise) de part son immensité.

Un champ de vision très fermé permet de grossir le sujet et faire ressortir les émotions de votre photo.

Le champ de vision participe à la technique de composition d’effet de perspective, c’est-à-dire le grossissement exagéré du premier plan par rapport à l’arrière-plan.

De plus, un champ de vision très ouvert peut aussi engendrer des déformations optiques qui peuvent être indésirables pour vos émotions.

Recevez mon livre Le secret des 8 émotions positives pour réussir vos photos et apprendre la photo autrement

4. Les paramètres de la profondeur de champ

La taille du capteur, la focale, la distance de mise au point et l’ouverture ont un effet direct sur la profondeur de champ, c’est-à-dire les zones nettes et zones floues dans la profondeur de l’image.

Découvrez pourquoi utiliser la profondeur champ, quelles sont les émotions que vous pouvez susciter, et comment utiliser votre appareil photo dans cet article :

La profondeur de champ et vos émotions : comment flou et netteté renforcent votre photo

La profondeur de champ et vos émotions : comment flou et netteté renforcent votre photo

Mettez ensuite en pratique la profondeur de champ avec votre appareil photo et les bons paramètres de prise de vue dans cet article :

Avoir un beau flou d'arrière-plan : les 5 et 1 secrets de la profondeur de champ

Avoir un beau flou d’arrière-plan : les 5 et 1 secrets de la profondeur de champ

5. Les paramètres limitant le développement

La taille du capteur et son influence sur la dynamique (capacité d’enregistrement des nuances très claires et très sombres de la scène), la contrainte du JPEG qui impose la balance des blancs, le contraste, la saturation, la compression, l’espace de couleur ont un effet direct sur les limites de développement.

Le renforcement des émotions avec certaines techniques de développement pourraient se révéler délicat sans dégrader la qualité de l’image.

Pour garder le plus de liberté possible et maximiser la qualité de la photo traitée, songez à basculer en format brut RAW si votre appareil le permet.

Découvrez les techniques clé de développement dans ces articles :

Tonalité globale, tonalité locale et vos émotions : 2 techniques de développement photo à connaître

Tonalité globale, tonalité locale et vos émotions : 2 techniques de développement photo à connaître

 

Contraster votre photo pour émouvoir : le bon développement pour intensifier vos émotions

Contraster votre photo pour émouvoir : le bon développement pour intensifier vos émotions

 

Développer les couleurs de votre photo : vos émotions stimulées avec 5 techniques

Développer les couleurs de votre photo : vos émotions stimulées avec 5 techniques

6. Les paramètres limitant l’agrandissement

La résolution du capteur, le bruit numérique, l’accentuation de la netteté, la compression de l’image vont avoir un effet direct sur les possibilités d’agrandissement en tirage photo et donc intervient dans votre choix de présentation.

Une photo imprimée dans au format géant sera ainsi immersive et décuplera le partage de vos émotions.

Mais si la photo est trop bruitée ou l’accentuation de la netteté trop poussée, les défauts de l’image auront un effet négatif sur les émotions dégagées par la photo.

Récapitulons !

Au final, la prise de vue peut vous paraître extraordinairement complexe avec les 16 paramètres que nous venons de lister. Mais c’est une fausse complexité ! Le nombre de paramètres est fini et les combinaisons qui produisent vraiment des effets sur les émotions sont en fait réduites à 6 techniques de prise de vue  :

  1. Exposition
  2. Figé/bougé
  3. Champ de vision
  4. Profondeur de champ
  5. Latitudes de développement
  6. Capacité d’agrandissement

Qu’en pensez-vous ?

Avez-vous mieux compris l’intérêt des réglages de votre appareil et leur impact ? Est-ce que les combinaisons de paramètres de prise de vue font sens pour exprimer vos émotions ? Laissez-moi votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Continuons ensemble !

Découvrez comment apprendre la photo avec ma méthode en 6 étapes pour réussir vos photos d’abord avec les émotions.

Explorez les différentes étapes de ma méthode :

Ne ratez pas mes futurs articles pour mieux capturer et partager vos émotions en image : abonnez-vous à ma newsletter, Facebook, Twitter ou Instagram !

Vous aimez ce que vous avez appris ? Partagez cet article avec vos proches !

Recevez mon livre Le secret des 8 émotions positives pour réussir vos photos et apprendre la photo autrement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *