Virages colorés dans les tons sombres et les tons clairs d'un portrait photo
© Amaury Descours

Les puristes l’appellent virage partiel ou coloré (split toning) ou étalonnage des couleurs (color grading). Les “millenials” adeptes d’Instagram, Facebook et autres Snapchat l’appellent tout simplement “filtre photo”.

Mais connaissez-vous le secret de ces “filtres” ? Pourquoi les filtres attisent-ils notre curiosité ? Comment pouvez-vous créer votre propre filtre ?

La réponse se trouve avec le développement d’une palette de couleur dans votre photo et les émotions que cela fait naître.

Je vais partager avec vous :

  • ce qu’est une palette de couleur et l’harmonie
  • le lien entre palette de couleur et émotions
  • comment choisir les couleurs d’une palette
  • comment appliquer une palette de couleur à une photo
  • quels outils de retouche photo permettent le développement d’une palette de couleur

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

La palette des couleurs : une simplification harmonieuse de la gamme des couleurs

Techniquement, les “bonnes” couleurs d’une photo ont des teintes identiques à celles que vous voyez de vos propres yeux.

Mais d’un point de vue créatif, les “bonnes” couleurs peuvent aussi être plus ou moins décalées par rapport à la réalité.

En changeant légèrement la teinte de certaines couleurs de votre photo, vous pouvez faire converger différentes couleurs de la scène photographiée vers une palette plus restreinte de teintes. Vous renforcez ainsi la cohérence des couleurs de votre photo ce qui participe à lui donner un style et la rendre particulière.

Mais à condition que cette palette soit composée de couleurs harmonieuses.

Les émotions et la palette de couleurEn stylisant votre photo par la couleur, vous la rendez plus intriguante et plus désirable.

Au même titre que la composition, une palette de couleur a pour but d’attirer l’œil dans votre photo.

C’est parce que les couleurs ne semblent pas tout à fait exactes ni normales, mais que leurs teintes paraissent néanmoins harmonieuses que vous rendez votre photo à la fois crédible et décalée. Vous créez une tension en couleur sur la vraisemblance et l’invraisemblance de votre photo. Vous embarquez l’observateur dans votre univers pour qu’il ressente au plus près du sujet les émotions que vous avez capturées.

Dans l’art de raconter des histoires, c’est ce qu’on appelle la suspension de l’incrédulité !

Rendre les émotions plus présentes, c’est faire ressortir les émotions comme :

  • L’extase
  • L’admiration
  • La terreur
  • L’étonnement
  • Le chagrin
  • L’aversion
  • La rage
  • La vigilance

Comment choisir la bonne palette de couleur

Une palette de couleur est définie par un nombre volontairement restreint de couleurs mais qui sont en harmonie. Il peut y avoir 2, 3, 4, 5 couleurs ou voire plus.

L’harmonie des couleurs se décrit avec la roue chromatique et la théorie des couleurs : couleurs complémentaires, analogues/semblables/adjacentes, triades, … Je vous invite à expérimenter la dynamique des harmonies de couleur avec des outils gratuits en ligne comme Adobe Color.

Comment démarrer ? Ce sont les couleurs dominantes de votre sujet qui doivent orienter la palette à avoir :

  • Pour un portrait, ce sont les tons chairs du visage
  • Pour un paysage de forêt, ce sont les couleurs du feuillage : vert au printemps, jaune en automne
  • Pour un paysage marin, ce sont les couleurs de la mer
  • Pour un monument architectural, c’est la couleur du ciel ou celle de l’éclairage
  • Etc.

Les couleurs dominantes doivent être les couleurs de référence qui seront le point d’ancrage visuel pour garder la vraisemblance de votre photo. Ce sont les autres couleurs de votre photo qui vont jouer dans votre palette créative.

Comment ensuite compléter votre palette ? Le plus simple est de commencer avec une palette avec 2 couleurs complémentaires : bleu/orange, vert/magenta, etc. Prenez la couleur dominante de votre sujet, et trouvez la couleur complémentaire associée :

  • Pour un portrait, ce sera une couleur bleutée
  • Pour un paysage de forêt au feuillage vert, ce sera une couleur rouge/magenta
  • Pour un paysage marin aux teintes bleues, ce sera une couleur jaune/orangée
  • Pour une montagne éclairé par un soleil levant, ce sera une couleur bleue
  • Etc.

Mais votre palette peut aussi être plus complexe, et jouer sur les triades ou les camaïeux (couleurs analogues) par exemple.

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Comment appliquer une palette de couleur à votre photo

Il existe de nombreuses techniques pour appliquer une palette de couleur stylisée à une photo.

Ces techniques peuvent s’appeler virage coloré (split toning en anglais), ou étalonnage des couleurs (color grading en anglais) notamment.

Mais les principes de ces techniques sont essentiellement les mêmes : on introduit des teintes colorées pour les zones sombres, moyennes et/ou claires à toute l’image, ou seulement sur le sujet et/ou son environnement. Cela peut être un effet global ou un effet sélectif/local (les coloristes du monde du cinéma parlent d’ajustements primaires et secondaires des couleurs).

Par exemple pour une photo portrait, on peut appliquer une palette stylisée sur le sujet et teinter les ombres en bleu et renforcer les tons moyens du visage en jaune/orangé. On joue ainsi sur l’harmonie complémentaire de ces deux couleurs, tout en gardant vraisemblables et agréables les tons chairs du visage.

 

Virages colorés dans les tons sombres et les tons clairs d'un portrait photo
Ces 2 photos sont issues d’une même prise de vue mais développées avec 2 palettes de couleur dans Adobe Photoshop. A gauche : aucune palette de couleur n’a été appliquée. A droite : une palette de couleur aux teintes complémentaires bleu turquoise et orangé a été appliquée. Les tons sombres et les ombres ont été traités avec un bleu turquoise profond. Les tons clairs (donc le visage) ont été traité avec la teinte orangé. Nikon D800 et Nikkor 70-200mm f/2,8 à 200mm, f5,6, 1/60s, 100 ISO © Amaury Descours

Les outils pour développer une palette de couleur dans votre photo

Sans entrer dans un tutoriel pas à pas qui dépasserait le cadre de cet article, je peux vous aiguiller vers quelques outils pour expérimenter cette technique.

Le plus simple est d’utiliser les applications mobile sur smartphone ou tablette. Beaucoup d’applications même très connues comme Instagram ou VSCO proposent d’appliquer une palette de couleur personnalisée, mais le résultat est souvent (très) décevant : il est très difficile de protéger efficacement les couleurs dominantes de votre sujet.

L’une des rares applications qui donne des résultats honorables est Adobe Lightroom Mobile, même dans sa version gratuite !

 

Développement d'une palette de couleur avec Lightroom Mobile
Pour appliquer une palette à 2 couleurs complémentaires bleu turquoise/orange dans Adobe Lightroom Mobile, il faut procéder en 2 étapes. Etape 1 à gauche : Commencez par appliquer une virage partiel en ciblant les ombres. Etape 2 à droite : utilisez le mix de couleurs pour revenir aux couleurs dominante du sujet, c’est à dire corriger la teinte et augmenter la saturation des tons chairs. On obtient un résultat proche de ce qui est possible dans Adobe Photoshop © Amaury Descours

Sur ordinateur Mac/PC, le choix est grand et les possibilités infinies, et sans forcément payer le prix fort pour avoir des outils efficaces. On peut citer :

  • darktable qui s’impose comme le “Adobe Lightroom” open source et donc gratuit
  • Affinity Photo, qui dans le domaine d’application de palette de couleur est quasiment aussi puissant que Adobe Photoshop pour une fraction du prix
  • Adobe Lightroom Classic, qui par rapport à la version mobile, propose une fonction de calibrage des couleurs utilisables à des fins créatives
  • et bien sûr Adobe Photoshop qui propose un niveau de sophistication ultime pour ce genre de développement.
Développement d'une palette de couleur dans Photoshop
Photoshop permet d’appliquer une palette de couleur de manière beaucoup plus précise, mais cela demande plus de technique. Il faut créer un calque de couleur dont le style de calque va cibler une plage de tonalités (sombres, moyennes ou claires) : ici un calque bleu turquoise pour les tons sombres, et un calque jaune/beige pour les tons clairs. Mais le résultat est largement plus convaincant et personnalisable © Amaury Descours

J’évoquais au début de mon article l’exemple des “filtres photo” des applications mobiles. La palette de couleur est la composante principale de ses filtres. Mais ils utilisent aussi d’autres techniques de développement :

Si vous connaissez ces techniques, vous ferez mieux que n’importe quel filtre du marché !

Qu’en pensez-vous ?

Avez-vous mieux compris les pouvoirs “magiques” d’un filtre photo ? Vous sentez-vous prêts à expérimenter une palette de couleur sur vos photos ? Les outils présentés vous semblent-ils intimidants ?

Laissez-moi votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Mieux, partagez vos photos sur le groupe Facebook de Photo-Vidéo Créative pour qu’avec mon aide et celle des membres de la communauté, vous sachez vous aussi maîtriser les émotions dans vos images !

Vous aimez ce que vous avez appris ? Partagez cet article avec vos proches !

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.