Chaos du Gouët, Bretagne, France, 2004. Canon 1D mk II, objectif 17-40mm f/4, 17mm, 2,5s, f/13, 50 ISO © Amaury Descours

Comment être sûr que votre photo soit réussie ? Est-ce qu’elle vous plaît vraiment, va-t-elle plaire aux autres ?

Bien sûr c’est déjà plus facile quand on sait quoi chercher : avoir une photo qui capture toutes les émotions ressenties lors de votre prise de vue.

Mais peu importe votre niveau, ces questions vont toujours se poser. Et je continue moi-même à me les poser encore aujourd’hui.

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Pourquoi douter de la réussite de votre photo ?

Quantité de choses peuvent biaiser votre jugement :

  • vous étiez face à un sujet exceptionnel: une personne avec un charme incroyable, un paysage d’une beauté à couper le souffle, …
  • vous avez dû faire beaucoup d’efforts pour arriver à faire cette photo : 1 chance sur 1 million, des jours de randonnée, d’innombrables tentatives ratées, …
  • vous avez ressenti des émotions incroyables au moment de déclencher.

Mais un sujet extraordinaire ne fait pas automatiquement une photo extraordinaire : il faut que vous soyez vous-même extraordinaire pour réussir cette photo !

Il faut que vous ayez donné le meilleur de vous-même pour capturer la meilleure disposition de votre sujet, choisi les meilleurs paramètres de prise de vue, cadré la meilleure composition, pris la meilleure lumière, et poussé les meilleurs réglages de développement.

Sacré défi que de franchir tous les niveaux de ma pyramide créative ?

La quête perpétuelle de la photo réussie

Pour réussir vos photos, il ne faut pas déjà être un bon photographe. Il faut chercher constamment à le devenir !

Pour vous améliorer, il faut passer et repasser par chacun des niveaux de la pyramide à chaque photo, encore et encore.

Mais comment mesurer si vos efforts paient ou non, si à la fin, en haut de la pyramide, vous avez une photo réussie ou non ?

Mesurer la réussite de vos photos : le mirage des réseaux sociaux

Aujourd’hui, il n’a jamais été aussi facile de montrer ses images au monde et d’avoir des avis. C’est le miracle du 21e siècle avec les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Twitter, …

Mais il y a 2 problèmes avec les réseaux sociaux :

  1. Rares sont les personnes qui ont des milliers d’abonnés. Sans des fans nombreux, il est hasardeux statistiquement de mesurer la vraie réussite de vos images.
  2. Les images sont ultra-éphémères. Leur durée de vie ne sont que de 1 ou 2 jours voire de quelques heures seulement. Aussitôt publiées, elles s’enfoncent inexorablement dans le trou noir de la « timeline » que l’on fait défiler à grands coups de pouce ou d’index.

Mais j’ai une solution beaucoup plus simple à vous proposer. Et qui satisfera aussi les réfractaires au « Like » et autre « Hashtag » !

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Mesurer la réussite de vos photos : ayez-les en face de vous !

Ce n’est pas plus compliqué que cela. Tirez ou faites tirer vos meilleures photos et affichez-les !

Avec 3 règles simples à respecter :

  1. Faites un tirage de bonne qualité: un tirage sur papier photo sur une borne libre-service ou par un labo dans votre quartier ou sur Internet par exemple.
    Evitez les tirages sur une simple imprimante de bureau, le résultat est trop souvent décevant.
  2. Choisissez une taille pas trop riquiqui : je vous conseille un format proche du A4.
  3. Accrochez votre photo là où vous êtes sûr de passer devant tous les jours: le mur en face de votre lit, votre couloir, votre porte d’entrée, votre frigo, c’est vous qui voyez.

Encadrer votre photo n’est pas une obligation (surtout si vous avez encore des doutes sur la réussite de votre photo). Bien sûr, c’est toujours plus plaisant avec un cadre, même tout simple. Mais le plus important est de voir la photo !

Et maintenant ? Laissez faire le temps !

Habituez-vous à voir votre photo, à faire murir votre regard critique. Au bout de quelques semaines, quelques mois ou même quelques années, l’évidence se fera jour : votre photo est réussie ou ne l’est pas, sans doute permis.

Parce que vous n’aurez plus un jugement biaisé par le choc émotionnel de la prise de vue, parce que vos visiteurs auront remarqué ou non votre photo, parce que vous aurez progressé dans votre pratique de la photo. Le temps va révéler votre photo.

Et ce test est imparable. Les photos dont je suis le plus fier sont toujours des photos dont je ne me lasse pas. Alors même qu’elles sont restées des années accrochées à mes murs.

Et ne croyez pas que je sois un grand narcissique et que j’aime éperdument toutes mes photos !

Tout le contraire ! J’ai quantité de photos tirées où je me suis rendu compte que j’avais raté quelque chose à un niveau ou un autre de ma pyramide créative. Mais au moment de tirer la photo, c’était tout sauf une évidence.

Et pour finir de vous convaincre, ce test du temps colle aussi avec la réalité du marché. Mes photos qui résistent le mieux au temps sont toujours celles que j’ai le plus vendues aussi.

Alors faites du temps votre nouvel allié créatif. Sortez vos photos de vos appareils et faites des tirages !

Qu’en pensez-vous ?

Est-ce votre avis sur une photo affichée chez vous à évoluer au fil du temps ? De quoi vous êtes-vous rendu compte ?

Laissez-moi votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Mieux, partagez vos photos sur le groupe Facebook de Photo-Vidéo Créative pour qu’avec mon aide et celle des membres de la communauté, vous sachez vous aussi maîtriser les émotions dans vos images !

Vous aimez ce que vous avez lu ? Partagez cet article avec vos proches ! Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.