Tonalités locales appliquées sur une photo pour renforcer sa composition
© Amaury Descours

La composition de votre photo ne se base pas uniquement sur son contenu avec votre sujet et son environnement. Après la prise de vue, vous pouvez continuer d’appuyer votre composition avec des points d’accroche dans votre photo grâce à leur luminosité. C’est le développement de tonalités locales, ce qu’en anglais on appelle aussi la technique du dodging and burning.

Je vais partager avec vous :

  • un rappel sur la tonalité et la composition de votre photo
  • un rappel sur la théorie des émotions
  • comment les émotions sont liées aux tonalités locales et la composition
  • le vignetage, cas particulier de tonalité locale
  • comment obtenir des tonalités locales ou un vignetage dans votre photo

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Avant de commencer

Réussir ses photos, c’est faire des photos qui provoquent des émotions les plus fidèles aux émotions ressenties lors de votre prise de vue. Centrée sur la théorie des émotions, j’ai conçu une méthode en 6 étapes pour apprendre la photo d’abord avec ce que vous ressentez. Le développement est la 5e étape. Parmi les 6 grandes techniques de développement à connaître, il y a les techniques de développement de la tonalité votre photo : les tonalités locales et le vignetage sont l’une d’elles.

Le développement : le 5e niveau parmi les 6 de techniques photographiques pour partager ses émotions
Le Développement est le 5e niveau de ma pyramide créative pour partager ses émotions en photo, après avoir maîtriser la capture du Sujet, la Prise de vue, la Composition et la Lumière © Amaury Descours

Un bref rappel sur la composition et la tonalité

La tonalité, c’est la luminosité générale que dégage votre photo. La tonalité peut être sombre, équilibrée ou claire et chaque tonalité dégage ses propres émotions.

La composition, c’est organiser le contenu de votre photo. Cela signifie choisir comment se placer par rapport à votre sujet et comment placer le sujet dans le cadre de l’image. Le but est double, il faut que:

  1. l’œil soit accroché par la photo et est une irrésistible envie de la déchiffrer,
  2. les émotions soient intensifiées car en étant captivé par la forme, on devient plus sensible au fond que sont le sujet et vos émotions

Sur ce blog, vous pouvez retrouver les techniques de composition et leurs effets sur les émotions.

Un bref rappel sur la théorie des émotions

Tous les types d’émotion que nous ressentons peuvent se représenter sur une roue avec 8 émotions primaires selon la théorie des émotions de Plutchik. Ces émotions primaires se déclinent en intensités variables (les plus intenses sont au centre) et se combinent en 24 autres émotions grâce aux dyades.

La roue des émotions de Plutchik
La roue des émotions de Plutchik modélise 48 émotions possibles grâce aux dyades primaires, secondaires et tertiaires qui sont des combinaisons des 8 émotions primaires © Amaury Descours

Tonalité locale, composition et émotions : comprendre ce trio

La Tonalité locale : qu’est-ce que c’est ?

Comme rappelé juste avant, la tonalité est d’abord générale : elle s’applique à toute la photo. On parle ainsi de tonalité globale. Mais il existe une autre forme de tonalité lorsqu’elle ne s’applique qu’à certaines zones de l’image : la tonalité locale. À quoi sert-elle ?

Notre vision est naturellement attirée par la lumière : nous concentrons notre attention sur ce qui est éclairé et négligeons ce qui est sombre. Rappelez-vous du théâtre ou du cirque : vous regardez instinctivement là où se trouve le spot de lumière.  Comme le metteur en scène, vous pouvez guider l’œil dans votre photo grâce aux zones les plus claires de l’image.

Tonalité locale et composition

Appliquer une tonalité locale à votre photo, c’est éclaircir la ou les zones que vous voulez que l’on remarque, et/ou assombrir la ou les zones qui ne doivent pas détourner l’attention. En anglais, cette technique s’appelle dodging and burning.

Vu autrement, la tonalité locale est un outil de composition photographique : elle structure le contenu de votre photo pour mettre en valeur votre sujet et les émotions qu’il dégage.

Les émotions liées aux tonalités locales

En renforçant votre composition, vous intensifiez les émotions que vous voulez partager. Selon la théorie des émotions ci-dessus, c’est mettre l’accent sur les émotions au centre de la roue :

  • Extase,
  • Admiration,
  • Terreur,
  • Etonnement,
  • Chagrin,
  • Aversion,
  • Rage,
  • Vigilance.

Voilà comment la tonalité locale sert la composition qui a son tour sert vos émotions.

Application de tonalités locales - avant-après
En haut : la photo est développée avec une tonalité globale sombre / “low key”. La composition de la photo est noyée dans cette tonalité sombre et la photo n’est pas attractive. En bas : j’ai ajouté 4 tonalités locales pour éclaircir les éléments qui me parraissaient clé pour la composition. Ainsi, les rochers en bas à gauche, les branches tombantes en haut au centre, et l’écume de la rivière dans la partie inférieure droite sont développés avec une tonalité claire. Chaos du Gouët, Bretagne, France, 2012. Nikon D800 et Nikkor 16-35mm f/4, 18mm, f/16, 6s, 100 ISO © Amaury Descours

 

Dévéloppment avec des tonalités locales avec composition selon la spirale d'or
Les différentes tonalités locales n’ont pas été placées au hasard mais selon une composition liée à la spirale d’or. L’oeil est ainsi stimulé pour parcourir selon un chemin harmonieux les différentes zones claires de la photo et ainsi mieux ressentir les émotions dégagées par la photo  © Amaury Descours

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Le vignetage : un cas particulier de tonalité locale

Le vignetage est l’assombrissement des coins de votre photo. Dit autrement, c’est une tonalité claire localisée sur le centre de votre photo. Pour les puristes de l’optique, le vignetage est considéré comme un défaut sur des objectifs photo. Mais d’un point de vue créatif, le vignetage est un outil de tonalité locale et donc de composition.

Choisir d’appliquer volontairement un vignetage est donc un moyen de faire ressortir le sujet qui est au centre de votre photo, et donc les émotions que vous avez ressenties face à lui. Mais faites attention, si votre sujet n’est pas vraiment centré, il vaut mieux appliquer une tonalité locale qui soit excentrée mais placée sur votre sujet.

Application du vignettage au développement - avant-après
A gauche : la photo développée avec une tonalité globale équilibrée. A droite : la même photo avec l’application d’un vignetage. Le vignetage fait ressortir le sujet car il semble être d’une tonalité encore plus claire que le reste de la photo, et donc attire encore plus notre regard. Les émotions dégagées par le sujet s’en trouvent donc renforcées © Amaury Descours

Comment appliquer des tonalités locales à votre photo

De nombreux logiciels et apps de développement/retouche photo vous permettent de d’appliquer une tonalité locale : Adobe Lightroom sur mobile ou ordinateur, Google Snapseed pour ne citer que les plus connus.

Vous avez alors 3 outils possibles pour définir :

  • Une zone libre comme si vous peignez avec un pinceau
  • Une zone ronde ou ovale : on parle de tonalité locale radiale
  • Une zone séparée du reste de l’image avec une frontière dégradée : on parle de filtre dégradé

Chacune de ces zones peut avoir des contours plus ou moins diffus pour se fondre avec la tonalité globale de la photo.

Ensuite, il suffit d’utiliser les mêmes jeux de réglage que la tonalité globale pour avoir une tonalité sombre ou claire pour chacune des zones que vous avez définies.

Comme toute technique de développement, vous devez à la fois appuyer suffisamment votre effet pour qu’il soit visible, sans toutefois qu’il prenne le dessus sur votre sujet. Si l’on remarque d’abord les tonalités locales avant de s’intéresser au sujet, c’est le signe que votre développement est trop exagéré. Et l’exagération va détourner les émotions de votre photo et finalement la rater.

Tonalités locales au pinceau Google Snapseed
Google Snapseed ne permet d’appliquer des tonalités locales qu’avec l’outil pinceau. Il n’y a pas de filtre dégradé ou de zones radiales comme chez Adobe Lightroom par exemple. A droite, les zones rouges montrent les tonalités locales appliquées à la photo © Amaury Descours
Développement de tonalités locales dans Adobe Lightroom
Adobe Lightroom propose des outils de tonalités locales à la fois sophistiqué et faciles d’emploi sans être aussi complexe que Adobe Photoshop. Dans cette photo, 4 zones ovales ont été appliquées pour augmenter localement la tonalité pour aider à structurer la composition © Amaury Descours

Comment appliquer un vignetage à votre photo

Là aussi, de très nombreux logiciels et apps vous proposent un outil de vignetage : Adobe Lightroom, Google Snapseed, Instagram, … La liste est beaucoup plus fournie, le vignetage est une forme simplifiée de la tonalité locale et donc facile à mettre en oeuvre :

  • la zone est automatiquement ronde ou ovale en fonction du ratio d’aspect de votre photo
  • la frontière entre la zone de vignetage et le sujet est automatiquement diffuse

Des applications avancées comme Adobe Lightroom vous permettent de modifier plus finement la zone de vignetage.

Outil vignette dans Adobe Lightroom et Google Snapseed
A droite : Google Snapseed offre un outil de vignetage simple permettant de choisir le centre et la taille de la zone tonalité locale. A gauche : Adobe Lightroom offre des réglages de vignettage plus sophistiqués, mais sans possibilité de repositionner le centre de la zone © Amaury Descours

Qu’en pensez-vous ?

Aviez-vous conscience que vous pouviez renforcer la composition de votre photo grâce aux tonalités locales ? Savez-vous sur quelle image avez-vous envie d’expérimenter ce développement ? Les outils disponibles vous paraissent-ils compliqués à mettre en oeuvre ? Laissez votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Mieux, partagez vos photos sur le groupe Facebook de Photo-Vidéo Créative pour qu’avec mon aide et celle des membres de la communauté, vous sachez vous aussi maîtriser les émotions dans vos images !

Continuons ensemble !

Découvrez comment apprendre la photo avec ma méthode en 6 étapes pour réussir vos photos d’abord avec les émotions : une approche puissante et intuitive qui repousse outils et techniques au second plan.

Comprenez ensuite pourquoi le développement en photographie est indispensable dans l’expression de vos émotions et explorez les différents techniques de développement de la tonalités :

  1. La tonalité globale
  2. Les tonalités locales, le vignetage et la composition (cet article)

Ne ratez pas mes futurs articles pour mieux capturer et partager vos émotions en image : abonnez-vous à ma newsletter, Facebook, Twitter ou Instagram !

Vous aimez ce que vous avez appris ? Partagez cet article avec vos proches !

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.