L’histoire de la photographie nous montre que le format rectangulaire voire carré des photos n’est pas une valeur universelle. Le format plus ou moins allongé est mesuré par le rapport entre la longueur et la largeur de la photo.

C’est le fameux ratio d’aspect d’une photo.

Mais pourquoi utiliser un ratio d’aspect plutôt qu’un autre pour votre photo ? Quels effets ont un recadrage de votre photo sur les émotions que vous avez capturées et que vous voulez exprimer ? C’est une question essentielle pour la composition de votre photo.

Je vais partager avec vous :

  • pourquoi vous  devez reprendre la main sur le ratio d’aspect de votre photo
  • pourquoi recadrer exprime plus fortement vos émotions
  • 4 exemples de recadrage : carré 1:1, 4:5, panoramique horizontal et panoramique vertical

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Le ratio d’aspect : à vous d’imposer vos limites

Bien souvent, les ratios d’aspect en photo ont été créés et perpétués pour des raisons pratiques ou historiques, plus rarement pour des raisons artistiques.

En voici quelques-uns :

  • La marque Leica a popularisé le format standard 24x36mm au ratio 3:2
  • La marque Rollei a popularisé les Rolleiflex avec leur pellicule 6x6cm au ratio 1:1 carré
  • Les chambres photographiques ont souvent adopté le format au ratio 5:4
  • Les smartphones, les compacts et les bridges numériques ont adopté un format au ratio 4:3 venant de la télévision
  • Les réflex numériques sont eux restés avec le format standard au ratio 3:2

Quantités d’autres formats avec des ratios plus exotiques ont aussi existé, comme le format panoramique des Hasselblad XPan au ratio 1:3 par exemple.

Mais ce n’est pas le cas de la peinture classique française où le format des toiles obéit à des principes d’harmonie séculaires :

  • le format Marine en peinture a un ratio tiré du nombre d’or soit 1:1,618 environ
  • le format Paysage en peinture a un ratio d’aspect dit de la porte d’harmonie égale à la racine carré de 2, soit 1:1,41 (c’est le ratio des pages A4, A3, etc.)
  • le format Figure en peinture a un ratio d’aspect tiré par un double rectangle d’or, soit un ratio 5:4 (c’est le format des chambres photographiques)

Pourquoi recadrer une photo pour exprimer ses émotions ?

Comme vous l’avez lu juste avant, votre appareil photo et son capteur imposent le ratio d’aspect de votre photo.

Sur un smartphone, un compact ou un bridge vous aurez le format 4:3, sur un reflex vous aurez le format 3:2.

Même si vous soignez votre composition avec les meilleures techniques comme la règle des tiers, il se peut que votre composition manque toujours d’impact.

En effet, les bords de l’image jouent un rôle primordial sur la mise en avant du sujet de votre photo. La manière dont votre sujet occupe l’espace dans votre image fait que si certains bords de l’image sont trop éloignés de lui, vous diluez les émotions que vous ressentez face à votre sujet. Ainsi une photo avec :

  • un ratio d’aspect carré 1:1 met une égale tension horizontale et verticale autour de votre sujet
  • un ratio d’aspect 5:4 met une légère tension verticale sur votre sujet pour une photo orientée en portrait, toute en gardant une composition harmonieuse tirée du nombre d’or (respectivement une tension horizontale pour une photo orientée en paysage)
  • un ratio d’aspect panoramique (16:9, 1:3, etc.) met une grande tension horizontale sur votre sujet pour une photo orientée en paysage (respectivement une tension verticale pour une photo orientée en portrait)

Recadrer une photo c’est intensifier vos émotions, grâce à la mise en tension des bords et coins de l’image, de votre sujet et de votre composition.

Ne soyez donc pas l’esclave du ratio d’aspect natif de votre appareil photo. Encore une fois, ce ratio natif est purement arbitraire de la part des fabricants et ne peut s’accommoder de tous les sujets que vous souhaitez photographier.

Interrogez-vous donc systématiquement au moment du développement de votre photo, si le cadrage brut d’appareil est celui qui transmet le mieux vos émotions.

Dans les exemples qui suivent, vous verrez que mes photos jouent en permanence sur différents ratios d’aspect.

4 exemples de recadrage et leurs effets sur les émotions

Tous les exemples ci-dessous ont été pris avec un appareil reflex au ratio d’aspect 3:2. Tous les recadrages effectués vont vous démontrer un même résultat : renforcer les émotions qui étaient diluées dans le format original.

1. Recadrage avec un ratio d’aspect carré 1:1

Recadrage d'une photo au ratio 2:3 au ratio carré 1:1
Recadrage depuis un ratio d’aspect 2:3 vers un format 1:1. Rochers de Squéouel, Ploumanac’h, France, 2014. Nikon D800 et Nikkor 16-35mm f/4 avec filtre gris neutre, 1s, f/16, 100 ISO © Amaury Descours

J’ai pris cette photo sur la côte de granite rose de Ploumanac’h en Bretagne. Pour un mois de novembre, le temps était exceptionnellement doux avec une mer étrangement calme et un ciel bleu quasiment sans nuage. Ce qui m’a frappé dans cette scène, c’est le motif des rochers souligné par la lumière rasante du matin et les vagues laissant leurs filaments blancs d’écume.

Mes émotions sur place étaient surtout une forme de ravissement et de curiosité.

Pendant le développement de cette photo, j’ai trouvé que la partie basse et la partie haute de la photo créaient un vide qui diluaient la singularité des textures des rochers et de l’écume. Après avoir essayé un recadrage de ratio 4:5, j’ai trouvé que le ratio 1:1 donnait le plus de force à ma composition et donc aux émotions que je voulais transmettre.

Après recadrage, le bord inférieur de l’image met en valeur la vague qui glisse sur les rochers, et le bord supérieur permet de faire apparaître une diagonale descendante le long de la crête.

Lorsqu’on superpose la spirale d’or sur la photo, on se rend compte que le format carré permet à l’observateur de parcourir des yeux la crête des rochers puis l’écume de la vague.

 

Recadrage ratio 1x1 carré
Recadrage au ratio carré 1:1 avec la spirale d’or montrant une composition mettant en valeur la ligne de crête des rochers et l’écume de la vague glissant sur le sol © Amaury Descours

2. Recadrage avec un ratio d’aspect 5:4

Recadrage 5x4 d'une photo de paysage noir et blanc
Recadrage depuis un ratio d’aspect 2:3 vers un format 4:5. Pins laricio, Forêt de Bavella, Corse, France, 2012. Nikon D800 et Nikkor 16-35mm f/4 avec filtre polarisant, 16mm, 1/160s, f/8, 400 ISO © Amaury Descours

J’ai pris cette photo près du Trou de la Bombe à côté des fameuses Aiguilles de Bavella en Corse. J’étais saisi par les formes tortueuses des branches de pins laricio qui couvrent les flancs de ces montagnes. J’ai trouvé une composition où j’ai pu montrer ces branches tout en ayant un point d’accroche visuel : un jeune pin dont la silhouette se détachait sur un ciel sans nuage.

Pour moi, la photo de cette scène capturait mes émotions de curiosité et de ravissement.

Le format 2:3 donne trop de place à la partie basse qui est visuellement confuse et dévalorise le jeune pin comme point d’accroche.

J’ai donc appliqué un recadrage avec un ratio 4:5 qui continue à donner une tension verticale à l’image tout en valorisant mieux le jeune pin.

Lorsqu’on applique la spirale d’or sur la photo, ma composition permet à l’observateur de parcourir l’ensemble de l’image avec la branche supérieure pour arriver vers le jeune pin.

 

Recadrage 4x5 avec spirale d'or
Recadrage au ratio d’aspect 4:5 avec la spirale d’or montrant une composition mettant en valeur la branche supérieure pour arriver vers le jeune pin © Amaury Descours

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

3. Recadrage avec un ratio d’aspect panoramique horizontal

Recadrage avec un ratio d'aspect panoramique d'une photo d'architecture de nuit
Recadrage depuis un ratio d’aspect 2:3 vers un format panoramique de ratio 1:2,316. Manhattan avec les ponts de Brooklyn et de Manhattan, New York, Etats-Unis, 2015. Nikon D800 et Nikkor 16-35mm f/4, 30s, f/10, 100 ISO © Amaury Descours

Cette photo de New-York montre Manhattan vue de Brooklyn.  Même si cette skyline est archi-connue, la voir pour la première fois en grandeur nature reste toujours réjouissant. J’ai fait la prise de vue au moment de l’heure bleue, après le couché du soleil. Les lumières artificielles sont ainsi bien mises en valeur avec le bleu profond du ciel.

Face à ces éclats colorés sur tout mon champ de vision, je ressentais des émotions de ravissement.

Avant même la prise de vue, je savais que je voulais un recadrage panoramique. Le ratio que j’utilise est un 1:2,316, ce qui est un ratio atypique. Je tire en effet mes photos panoramiques pour qu’elles puissent être mises sous un cadre 100×50 cm du commerce avec un passe-partout de largeur constante en hauteur et en longueur. Et il se trouve que les photos qui tiennent dans ce format ont un ratio 1:2,316.

J’ai effectué un recadrage basé très classiquement sur la règle des tiers : un tiers pour l’eau, un tiers pour les bâtiments et les ponts, un tiers pour le ciel. Le format panoramique crée alors une pression sur les bords inférieur et supérieur de l’image qui oblige l’œil de l’observateur à balayer l’image latéralement.
Ce recadrage panoramique met par ailleurs en valeur différents points forts visuels, dans chacun des tiers de l’image :

  • Dans le tiers gauche : la flèche blanche de la tour One World
  • Dans le tiers centre : les piliers du pont de Brooklyn
  • Dans le tiers droit : la flèche rouge de l’Empire State Building et les piliers du pont de Manhattan

 

Recadrage panoramique horizontal avec la règle des tiers
Recadrage au ratio d’aspect 1:2.316 avec la règle des tiers. Ce recadrage oblige l’œil de l’observateur à parcourir latéralement la photo avec des points d’accroche architecturaux dans chacun des tiers gauche (tour One World), centre (piliers du pont de Brooklyn) et droit (Empire State Building et piliers du pont de Manhattan). La spirale d’or n’est pas vraiment applicable dans cette photo car la composition est plutôt linéaire et horizontale pour l’œil © Amaury Descours

4. Recadrage avec un ratio panoramique vertical

Recadrage avec un ratio panoramique vertical d'une photo de paysage noir et blanc
Recadrage depuis un ratio d’aspect 2:3 vers un format 1:2,316 vertical. Dé de Trégastel, Bretagne, France, 2014. Nikon D800 et Nikkor 16-35mm f/4 avec filtre gris neutre, 16mm, 5s, f/11, 100 ISO © Amaury Descours

J’ai pris cette photo sur la côte de granite rose à Trégastel en Bretagne, où le “Dé” est l’attraction rocheuse de la région. Le matin particulièrement calme et lumineux pendant cette prise de vue contrastait étonnamment avec le fait que nous étions en plein mois de novembre. C’est donc dans un état de sérénité assez marqué que j’ai capturé le “Dé”.

Le ratio d’aspect original m’a paru très vite insuffisant pour bien mettre en avant la singularité ce rocher qui est comme posé sur la côte.

J’ai donc opté pour le format panoramique vertical. Ce format applique une pression sur les 2 côtés de l’image obligeant immédiatement à la balayer des yeux.

De plus, j’ai choisi de centrer le “Dé” qui était la composition la plus valorisante. Ainsi, une composition comme celle de la spirale d’or n’est pas vraiment applicable ici. Même si la faille partant du bas marque le début de la spirale, le “Dé” ne se serait pas trouvé pas dans l’œil de la spirale, même si j’avais décalé le recadrage sur la droite de la photo.

 

Recadrage avec ratio panoramique vertical avec spiral d'or et règle des tiers
Recadrage depuis un ratio d’aspect 2:3 vers un format 1:2,316 vertical. Ni la règle des tiers, ni la spirale d’or m’ont aidé à trouver la composition la plus marquante pour moi. Le recadrage que j’ai jugé le plus efficace a été tout simplement de centrer le rocher du “Dé”. Le “Dé” se trouvant sur le tiers supérieur, et non dans le tiers central, ce recadrage reste dynamique pour l’œil © Amaury Descours

Qu’en pensez-vous ?

Pensiez-vous que recadrer vos photos était les dénaturer ? Comprenez-vous mieux l’intérêt de toujours vous interroger sur le bon ratio d’aspect de votre cadrage ? Quel ratio d’aspect avez-vous envie d’expérimenter immédiatement ?

Laissez-moi votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Mieux, partagez vos photos sur le groupe Facebook de Photo-Vidéo Créative pour qu’avec mon aide et celle des membres de la communauté, vous sachez vous aussi maîtriser les émotions dans vos images !

Vous aimez ce que vous avez appris ? Partagez cet article avec vos proches !

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.