Lumière naturelle et lumières artificielles en photo
© Amaury Descours

Quelle est la différence entre la lumière naturelle et une lumière artificielle ? Elles ne sont pas composées des mêmes couleurs. Et cette différence peut se résumer et se comprendre très facilement grâce à la notion de température de couleur.

La température de couleur est une des caractéristiques de la lumière particulièrement expressive pour les émotions de vos photos.

Je vais partager avec vous :

  • ce qu’est la température de couleur
  • le lien entre les émotions et les lumières artificielles
  • comment choisir la bonne température de couleur de vos photos avec la balance des blancs

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Lumières naturelle et artificielles : une question de température de couleur

L’unique source de lumière naturelle est le soleil. Toutes les autres sont des sources de lumière artificielle : le feu, les ampoules à incandescence, à gaz, à LED, … Si vous disposez d’un flash pour votre appareil photo, c’est bien sûr une lumière artificielle.

Lumière naturelle et lumières artificielles partagent des mêmes possibilités :

Néanmoins, une lumière artificielle a une caractéristique qui lui est propre par rapport à la lumière naturelle : sa température de couleur et sa dominante colorée.

La lumière naturelle est un rayonnement où toutes les couleurs sont représentées à part égale dans le spectre électro-magnétique visible. Ces différentes ondes électro-magnétiques se superposent et sont interprétées par notre cerveau comme de la couleur blanche. Une telle lumière peut aussi être émise si on chauffait un corps noir à 5500 Kelvin (soit 5773° Celcius) : c’est la température de couleur de la lumière du soleil en pleine journée.

 

Lumière naturelle en photo
Eclairage en lumière naturelle avec le soleil comme seule source lumineuse. A la mi-journée par beau temps, la température de couleur de cette lumière est aux alentours de 5500 K. Quais de Manhattan sur East River et pont de Brooklyn, New York, USA, 2015. Apple iPhone 5s, mode panoramique, 1/3400s, f/2,2, 32 ISO © Amaury Descours

Mais les lumières artificielles sont plus complexes.

Le feu émet une lumière dont les couleurs bleues sont très atténuées voire absentes : c’est pour cela que le feu nous apparaît avec une lumière jaune-orangée. De même pour une ampoule à incandescence qui émet une lumière moins rouge et plus vers le jaune. Le feu a ainsi un température de couleur aux alentours de 2000 K, une lampe à incandescence aux alentours de 2700 K.

Une ampoule à gaz fluorescent ou au néon émet une lumière où certaines couleurs sont absentes comme les rouges, les jaunes, les bleus ou les verts. Cela se traduit par des lumières avec une dominante colorée qui peut être verte ou magenta par exemple. Leurs températures de couleurs se situent entre 3000 K et 4000 K.

Une ampoule à LED ou gaz halogène, en fonction des technologies utilisées, pourra émettre une lumière s’approchant soit d’une ampoule à incandescence, ou de la lumière naturelle. Leurs températures de couleurs se situent entre 3000 K et 6000 K.

 

Lumières artificielles en photo
Eclairages avec des lumières artificielles. Chaque source lumineuse est générée par une technologie d’éclairage spécifique, ayant une température de couleur allant de l’orange (2000 K) au bleu (6000 K) et pour certaines avec une dominante colorée verte ou magenta. Ponts de Brooklyn et de Manhattan, New York, USA, 2015. Nikon D800 et Nikkor 16-35mm f/4, 24mm, f/8, 25s, 100 ISO © Amaury Descours

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Les lumières artificielles et les émotions

En fonction de la source lumineuse dominante dans une scène, votre oeil et votre cerveau vont déterminer automatiquement ce qui doit être considéré comme blanc ou gris neutre. C’est ce qu’on appelle faire la balance des blancs.

Avec un seul type de lumière éclairant la scène que vous voulez photographiez, vous ne pouvez rien remarquer. Le fait que vous soyez éclairé par une seule lumière artificielle n’est pas plus différent que d’être éclairé par la lumière naturelle. Vous avez toujours l’impression que la lumière est blanche et neutre.

Par contre, dès que la scène mélange des types différents de lumière, les températures de couleur vont être multiples. Ce sont ces ambiances lumineuses aux couleurs contrastées qui vont provoquer ou renforcer pour vous des émotions.

Ces contrastes sont particulièrement saisissants quand vous pouvez opposer lumière chaude et lumière froide. Bien souvent, la même scène urbaine prise en lumière naturelle vous fera ressentir moins d’émotions que lorsqu’elle est rehaussée de lumières artificielles.

Attention à ne pas faire de contre-sens :

  • une lumière chaude aux teintes jaune-orangées a une température de couleur faible (2000 à 3000 K)
  • une lumière froide aux teintes bleutées a une température de couleur élevée (6000 à 8000 K)

Comment choisir la bonne température de couleur de vos photos ?

Le cas simple : un seul type de lumière

Quand votre sujet et son environnement ne sont éclairés que par un seul type de lumière (naturel ou artificiel), li faut simplement choisir la température de couleur qui correspond au type d’éclairage.

Soit vous laissez faire votre appareil photo avec le réglage automatique de la balance des blancs (automatic white balance en anglais, d’où les initiales AWB que vous pouvez voir dans vos réglages sur votre appareil).

Soit vous choisissez vous-même la balance des blancs en sélectionnant la température de couleur qui corresponde au type d’éclairage. Vous pouvez le faire  à la prise de vue, ou au développement dans votre application de retouche photo.

Le cas complexe : plusieurs types de lumière

Quelle température de couleur choisir lorsque différents types d’éclairage sont mélangés : lumière naturelle + lumière artificielle, ou différentes lumières artificielles ?

En général, c’est le type d’éclairage sur votre sujet qui doit vous aider à décider.

Regardons l’exemple ce ma photo du pont de Brooklyn ci-dessus.

J’ai pris cette photo à la fin de l’heure bleue juste après le coucher du soleil. Le ciel sans nuage est d’une température de couleur plus élevée que les lumières de la ville de New-York.  Le ciel a donc une lumière plus froide (plus bleue) que la ville qui a des lumières plus chaudes (jaune orangé).

Mon sujet est bien sûr le pont de Brooklyn et ses lumières. J’ai donc privilégié une balance des blancs de la photo avec une température de couleur faible (réglée à 2850 K).

L’effet immédiat est de faire ressortir le contraste des couleurs de la lumière naturelle bleue et des lumières artificielles jaune/orange. Ce contraste des températures de couleur m’a permis de renforcer les émotions de joiecuriositésurprise et ravissement que j’avais ressenties à ma prise de vue.

Si j’avais privilégié la température du couleur du ciel pour qu’il apparaisse gris et non plus bleu, la photo est complètement différente. Voici la même photo avec une température de couleur de 5000 K :

Cette photo est identique à la photo précédente, mais la température de couleur a été réglé à 5000 K au lieu de 2850 K. Le ciel a perdu sa couleur bleue et les lumières artificielles sont devenus très jaunes. Cette photo est clairement moins réussie que la précédente, car on perd le contraste des couleurs complémentaires entre bleu et jaune qui renforçaient les émotions de la photo. Ponts de Brooklyn et de Manhattan, New York, USA, 2015. Nikon D800 et Nikkor 16-35mm f/4, 24mm, f/8, 25s, 100 ISO © Amaury Descours

Qu’en pensez-vous ?

Avez-vous raté des photos à cause d’un mélange de sources lumineuses ? Sauriez-vous maintenant choisir la bonne balance des blancs en fonction de ce que vous ressentez ? Dans quelles situations aimeriez-vous tester cette technique ?

Laissez-moi votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Mieux, partagez vos photos sur le groupe Facebook de Photo-Vidéo Créative pour qu’avec mon aide et celle des membres de la communauté, vous sachez vous aussi maîtriser les émotions dans vos images !

Vous aimez ce que vous avez appris ? Partagez cet article avec vos proches !

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.