Comment faut-il cadrer votre photo ? Est-ce que le sujet doit-il être omniprésent sur votre photo avec un cadrage serré ? Ou au contraire n’avoir qu’une place discrète avec un cadrage large ?

Choisir votre composition, c’est savoir comment les émotions du sujet de votre photo vous touche.

Je vais partager avec vous :

  • Comment analyser ce que que vous ressentez face à votre sujet
  • Les émotions d’un cadrage serré et d’un cadrage large
  • Comment obtenir un cadrage serré et un cadrage large

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Entre votre sujet et vous, que ressentez-vous au juste ?

Vous voulez prendre en photo votre sujet pour un bonne raison : il provoque quelque chose en vous. Mais comment analyser ce que vous ressentez ?

Voici quelques questions pour vous aider :

  • Est-ce le sujet seulement qui vous intéresse ?
  • Si c’est une personne, êtes-vous uniquement attiré par un détail comme son visage, ses mains, ses pieds, sa position du corps, ses mouvements ?
  • Si c’est une arbre, est-ce ses couleurs, sa forme, ses branches, ses feuilles, ses fleurs, ses fruits qui vous ont intrigué ?
  • Si c’est une maison, est-ce sa porte, ses fenêtres, sa cheminé, sa charpente, sa façade qui vont ont surpris ?
  • Etc.

Ou bien :

  • Est-ce le sujet au milieu dans son environnement qui vous captive ?
  • Si c’est une personne, un arbre, une maison, etc., êtes-vous attiré par le fait que le sujet soit très différent ou contraire totalement intégré dans son environnement ?
  • Est-ce qu’il y a un contraste de forme, de couleur, de mouvement entre le sujet et son environnement ?
  • Etc.

Si vous répondez par “oui” au 1er groupe de questions, choisissez le cadrage serré de votre sujet.

Si vous répondez par “oui” au 2e groupe de questions, choisissez le cadrage large de votre sujet.

Comment savoir ce que vous ressentez ? La roue des émotions de Plutchik va vous aider à identifier vos émotions.

Les émotions d’un cadrage serré

Un cadrage serré va poser le cadre de la photo au plus près de votre sujet. Le sujet touchera quasiment les bords de la photo, voire les bords de la photo rogneront le sujet.

Ce type de cadrage est à privilégier si votre sujet est en soi particulièrement singulier à cause de son expression, de ses détails, de sa forme, de ses couleurs ou de ses motifs par exemple.

Le sujet se suffit à lui-même pour porter une charge émotionnelle forte pour vous. Avec un cadrage serré, vous allez renforcer l’intensité des émotions du sujet, et donc exprimer les émotions qui sont au centre de la roue de Plutchik :

  • Extase
  • Admiration
  • Terreur
  • Etonnement
  • Chagrin
  • Aversion
  • Rage
  • Vigilance

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Les émotions d’un cadrage large

Un cadrage large va éloigner les bords de la photo du sujet.  Il laisse la place à l’environnement du sujet pour permettre d’autres techniques de composition de s’exprimer.

Ce n’est plus le sujet tout seul qui exprimera des émotions mais le couple sujet+environnement. Si ce couple est très expressif, un cadrage large vous permet de renforcer l’intensité des émotions :

  • Extase
  • Admiration
  • Terreur
  • Etonnement
  • Chagrin
  • Aversion
  • Rage
  • Vigilance

Les émotions d’un cadrage moyen

Enfin il y a le cadrage moyen : ni serré, ni large. C’est un cadrage dont vous devez vous méfier car si vous n’utilisez pas d’autres techniques de composition plus fortes, votre composition restera banale et la photo sera probablement ratée.

Comment obtenir un cadrage serré ou un cadrage large ?

Un cadrage, serré ou large, dépend d’abord de l’angle de vue de votre appareil photo. L’angle de vue ne dépend à son tour que de 2 paramètres de prise de vue :

  • votre distance par rapport au sujet
  • la distance focale de votre objectif: grand-angle, standard ou télé

Pour un cadrage serré, plus vous êtes loin du sujet, plus vous devez avoir une longue focale (téléobjectif).

Pour un cadrage large, plus vous êtes près du sujet, plus vous devez avoir une courte focale (objectif grand-angle).

Mais vous pouvez aussi imposer un cadrage serré au moment du développement, pour peu que vous ayez suffisamment de résolution par rapport à la présentation que vous envisagez.

Qu’en pensez-vous ?

Pensez-vous cadrer suffisamment serré votre sujet dans vos photos ? Ne tombez-vous pas trop souvent dans le piège du cadrage moyen qui ne fait aucun choix ? Avez-vous testé un vrai cadrage large, le trouvez-vous expressif ?

Laissez-moi votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Mieux, partagez vos photos sur le groupe Facebook de Photo-Vidéo Créative pour qu’avec mon aide et celle des membres de la communauté, vous sachez vous aussi maîtriser les émotions dans vos images !

Vous aimez ce que vous avez lu ? Partagez cet article avec vos proches !

Téléchargez mon livre gratuit pour dire adieu aux photos banales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.