Une photo aux couleurs neutres est une photo où le blanc ou le gris n’ont pas de dominante colorée. Pour obtenir une telle photo, le smartphone doit déterminer en fonction de la lumière ambiante ce qui est blanc ou gris : c’est la balance des blancs.

Pourquoi un smartphone peut-il faire une mauvaise balance des blancs ?

Toutes les lumières ne sont pas blanches. Par exemple : si vous percevez que la lumière du soleil est blanche, et que dans le même temps vous apercevez une lumière artificielle provenant d’un ampoule à filament, alors la lumière de l’ampoule vous paraîtra jaune/orangée. A l’inverse, si vous percevez la lumière artificielle de l’ampoule comme blanche, et que dans le même temps vous apercevez la lumière du jour, alors la lumière du jour vous paraîtra bleue. En fonction de la lumière ambiante, votre cerveau opère automatiquement sa balance des blancs.

Par défaut, l’application photo du smartphone ne permet pas de choisir sa balance des blancs (ou encore appelée la température de couleur). Il n’y a que le mode automatique : le smartphone essaie de deviner ce qui doit être blanc.

La plupart du temps le résultat est correct ou passable. Mais il y a aussi des cas où la balance des blancs est faussée : la photo est alors trop bleue ou trop orange.

Au moins 3 méthodes sont possibles pour régler correctement la balance des blancs :

  • Une méthode rapide par correction après la prise de vue
  • Une méthode plus lente mais plus qualitative en réglant la balance des blancs avant de déclencher
  • Une autre méthode rapide par correction après la prise de vue et sans perte de qualité en abandonnant le format JPEG.

Corriger la balance des blancs après prise de vue

C’est la méthode la plus simple : laissez le smartphone deviner la bonne balance des blancs et corrigez après la prise de vue. Et c’est bien souvent la seule méthode possible dès qu’il ne faut pas rater une photo sur le vif.

La correction est alors très simple, on choisit de donner une balance des blancs plus bleue si l’image est trop orangée (refroidir une température de couleur dite trop “chaude”) et inversement plus orange si trop bleutée (réchauffer une température de couleur dite trop “froide”).

 

Balance des blancs après prise de vue au smartphone
A gauche, le smartphone a choisi une balance des blancs trop orangée. A droite, après réglage de la balance des blancs dans Adobe Lightroom Mobile, la température des couleurs est redevenue neutre. Apple iPhone 5s, 1/33s, 250 ISO, f/2,2, équiv. 29mm. © Amaury Descours

Cette méthode est tout à fait acceptable si le smartphone ne s’est pas beaucoup trompé. C’est heureusement la majorité des cas. Mais dans les cas extrêmes, la correction à faire est telle que cela génère des défauts sévères dans les tons dégradés ou la justesse des couleurs.

Si la qualité de vos images vous est vraiment importante, la méthode suivante n’est pas beaucoup plus compliquée. Elle demande juste un peu d’anticipation avant la prise de vue.

Régler la balance des blancs avant prise de vue

Les applications photo par défaut ne proposent pas de régler la balance des blancs. Il vous faut utiliser une application photo plus évoluée comme Adobe Lightroom Mobile ou Camera+ par exemple.

La méthode la plus simple est de choisir un préréglage le plus proche de votre situation. Si l’éclairage principal est :

  • la lumière du jour en plein soleil : prenez le réglage SOLEIL (5000º Kelvin)
  • la lumière du jour par ciel couvert : prenez le réglage NUAGEUX (6500º Kelvin)
  • la lumière du jour venant du ciel et à l’ombre : prenez réglage OMBRE (9500º Kelvin)
  • une lumière artificielle d’une ampoule à filament, halogène ou fluo : prenez le réglage AMPOULE (2700º Kelvin)
  • une lumière artificielle d’un tube fluorescent : prenez le réglage TUBE (3000° Kelvin avec une teinte magenta)

 

Sélection de la balance des blancs
A gauche : Adobe Lightroom Mobile permet de sélectionner différents préréglages de balance des blancs : Auto (AWB), Incandescence (Ampoule), Tube fluo, Lumière du jour (Soleil), Nuageux et Echantillon (Pipette). A droite : Camera+ dispose de préréglages encore plus étendus : Ombragé (Shade), Flash, etc. Captures d’écran sur Apple iPhone 5s. © Amaury Descours

Si la balance des blancs préréglée vous semble encore perfectible, ce n’est pas très grave. Cette méthode vous garantit déjà une bonne qualité car la correction à faire après prise de vue restera minime.

Il existe une autre méthode plus exacte mais aussi plus fastidieuse : le ciblage d’une zone blanche ou grise. Mais vous devez porter sur vous une carte gris neutre ou une feuille de papier blanche pliée en quatre. Sélectionnez alors la balance des blanc personnalisée et viser votre carte grise ou votre feuille blanche. Le résultat sera alors parfait.

 

Echantillonnage Balance des Blancs FR
Dans Adobe Lightroom Mobile, après avoir sélectionné la Pipette dans les balances de blancs, il suffit de présenter un objet gris neutre ou blanc pour avoir une balance des blancs parfaite. Capture d’écran d’iPhone 5s. © Amaury Descours

Régler la balance des blancs après prise de vue sans perte de qualité

Il existe une dernière méthode qui est la fois la plus simple et sans compromis sur la qualité : faire des photos au format brut DNG. Mais elle est réservée aux smartphones les plus récents. Je vous explique ce qu’est le format DNG, comment et pourquoi l’utiliser dans mon article “Pourquoi le format brut DNG donne de meilleurs photos que le JPEG sur un smartphone ?“.

Cet article vous a été utile ? Laissez-moi votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Continuez à en savoir plus sur la photographie smartphone

Découvrez 11 autres astuces dans mon eBook gratuit “Réussir ses photos au smartphone : les 12 pièges à éviter à la prise de vue” :

  • Un guide complet de plus de 60 pages pour adopter les bons réflexes
  • Des conseils valables pour iPhone et smartphones Androïd
  • Lisible sur votre PC, tablette ou smartphone au format PDF et ePub
  • C’est gratuit et sans engagement : pas de carte de paiement, pas d’information personnelle indiscrète

Réussir ses photos au smartphone : les 12 pièges à éviter à la prise de vue



Devenez meilleur photographe grâce à vos émotions

Ne ratez pas mes futurs articles pour mieux capturer et partager vos émotions en image : abonnez-vous à ma newsletter, Facebook, Twitter ou Instagram !

Vous aimez ce que vous avez appris ? Partagez cet article avec vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.