Si vous prenez le temps de bien composer, bien exposer, bien choisir votre éclairage, bien calibrer votre balance des blancs, alors prenez le soin d’être bien stable au déclenchement ainsi que votre sujet. Après tous ces efforts, il est frustrant de se rendre compte que la photo est floue parce que le smartphone a légèrement bougé à la prise de vue ou parce que le sujet a bougé durant l’exposition. Cette vigilance est surtout valable en condition de faible luminosité : un smartphone est tellement léger, que nos gestes ont vite fait de faire rater une prise de vue.

 

Flou de bougé du smartphone et des sujets
Dans cet environnement sombre, le flou de bougé est provoqué à la fois par les sujets et le smartphone. Les 2 patineuses ont bougé pendant l’exposition de la photo. Et le smartphone était tenu également de manière instable. Apple iPhone 5, 1/15s, 320 ISO, f/2,4, équiv. 33mm. © Amaury Descours

Eviter le flou de bougé dû au mouvement du smartphone

  • Tenez votre smartphone à 2 mains
  • Ne tendez pas les bras
  • Gardez vos coudes près du corps
  • Gardez les 2 pieds au sol (pas de pied en l’air) et à plat (pas de pointe des pieds), et si possible un pied légèrement plus en avant que l’autre
  • Aidez-vous d’un support comme une barrière, un mur, un poteau ou un arbre

Encore mieux : utilisez un trépied de poche ou de voyage.

Eviter le flou de bougé dû aux mouvements du sujet

Si les mouvements du sujet sont jugés indésirables sur la photo, soyez très attentif et déclenchez quand :

  • le sujet ne bouge plus : tête, bras, mains et jambes fixes
  • le sujet est mobile mais en extension maximale : lorsqu’un coureur a les 2 mains et les 2 jambes les plus écartés, un sauteur est à son point le plus haut, etc.

Pour maximiser vos chances, utilisez le mode Rafale (lisez mon article “Comment déclencher au bon moment un smartphone pour ne jamais rater une photo”).

 

Utiliser son corps pour éviter les flous de bougé avec un smartphone
Les 2 patineuses sont en extension maximale dans leurs mouvements et le smartphone a été tenu de manière stable : la photo est alors beaucoup plus nette. Apple iPhone 5, 1/15s, 400 ISO, f/2,4, équiv. 33mm. © Amaury Descours

Cet article vous a été utile ? Laissez-moi votre commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Continuez à en savoir plus sur la photographie smartphone

Découvrez 11 autres astuces dans mon eBook gratuit “Réussir ses photos au smartphone : les 12 pièges à éviter à la prise de vue” :

  • Un guide complet de plus de 60 pages pour adopter les bons réflexes
  • Des conseils valables pour iPhone et smartphones Androïd
  • Lisible sur votre PC, tablette ou smartphone au format PDF et ePub
  • C’est gratuit et sans engagement : pas de carte de paiement, pas d’information personnelle indiscrète

Réussir ses photos au smartphone : les 12 pièges à éviter à la prise de vue



Devenez meilleur photographe grâce à vos émotions

Ne ratez pas mes futurs articles pour mieux capturer et partager vos émotions en image : abonnez-vous à ma newsletter, Facebook, Twitter ou Instagram !

Vous aimez ce que vous avez appris ? Partagez cet article avec vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.